Quelques moments forts et articles de presse

 

Concert du N'Euro Jazz Band le 23 Septembre 2017 à Noeux Les Mines

 

Apéro live au studio du 9-9 bis le 20 Septembre 2017

 

Concert du N'Euro Jazz Band au Métaphone avec la botanique le 01 Juillet 2017

Assemblée Générale le 06 Mars 2017

L’Assemblée générale annuelle du N’euro Jazz Band s’est tenue au Centre Culturel Matisse de Noyelles Godault ce lundi 6 mars 2017 à 20h00. Comme chaque année et en présence des représentants des municipalités de Courrières et Noyelles Godault, les évènements marquants de l’année écoulée ainsi que les prestations réalisées au cours de cette même année ont été évoqués et commentés. Le Président du N’euro Jazz Band a également confirmé l’entrée en résidence de l’orchestre dans les locaux du 9-9 bis à Oignies à compter du 1er mars de cette année. C’est une exceptionnelle opportunité pour les musiciens de cette formation d’avoir été intégrés dans cette structure ultra moderne dotée de studios et d’équipements de très grande qualité. Le N’euro Jazz Band pourra ainsi encore progresser et démontrer l’étendue de ses compétences. La réunion s’est terminée autour du verre de l’amitié.

21 Octobre 2016 concert N'Euro Jazz Band à Courrières avec pour invité le Fun-ky Jazz Band de Phalempin

concert avec le Fun-ky Jazz Band de Phalempin du 23/09/2016 à Phalempin

La zik en ville à Courrières le 11/06/2016

 

Concert Neuro Jazz Band à Courrières le 27 mai 2016

 

Assemblée Générale le 08 février 2016

L’assemblée générale annuelle du N’Euro Jazz Band s’est tenue le lundi 8 février à la salle de l’harmonie à Courrières en présence de Madame Patricia ROUSSEAU adjointe à la culture à Courrières. Madame Isabelle CATTIAUT, adjointe à la culture de Noyelles Godault, s’étant excusée. Le président Daniel NOWACKI a ouvert la séance. Un petit rappel des prestations effectuées au cours de l’année a été présenté par le secrétaire Jean Loup GHESQUIERE. Le trésorier Victor CARON a commenté un bilan financier en équilibre. Le directeur Clément HOOGWEYS a présenté ses perspectives pour les concerts de l’année 2016. L’élection du bureau a présenté un petit changement avec le remplacement du secrétaire Jean Loup GHESQUIERE par la secrétaire adjointe Christiane CARON. Le bureau se constitue donc ainsi : président Daniel NOWACKI, vice-président Olivier DELORY, secrétaire Christiane CARON, trésorier Victor CARON.

Concert du N'euro Jazz Band accompagné de la chorale Viva la Vida le 27 Novembre 2015

avec Médéric Collignon (victoires de la musique) et Pierrick Pédron.

clôture du programme dans le cadre du festival "Des Rutilants".

 

 

Soirée découverte du 9-9bis et concert du N'euro Jazz Band accompagné de 40 choristes le 03 juillet 2015

avec Médéric Collignon (victoires de la musique) et Pierrick Pédron.

Programme dans le cadre du festival "Des Rutilants".

 

Fête de la musique à Noyelles Godault le 20 juin 2015

 

Soirée jazz à Courrières le 22 mai 2015 le njb fête ses 25 ans

invité Eric Goulois saxophoniste en hommage à Adolphe SAX pour le bicentenaire de sa naissance

 

Assemblée Générale le 26 janvier 2015

Un nouveau président

Daniel NOWACKI (au centre) succède à Bernard DELORY

 

Soirée Big Band à Courrières le 17 oct 2014

invité le Opus One Big Band de Arques

 

Soirée Jazz à Hermaville le 26 sept 2014

Le NJB était l'invité de la communauté de communes 

 

 

Festival des Rutilants au Métaphone de Oignies 6 juillet 2014

“Terril en la demeure” : Pédron et Collignon au Pays des Corons

 

Dans le cadre des “Rutilants”, au 9-9bis/le Métaphone à Oignies, Pierrick Pédron et Médéric Collignon se sont associés en sol mineur (sic), dimanche 6 juillet (date anniversaire de Médéric !) sous une pluie battante, pour une création, “Terril en la demeure”, avec le concours du big band local, le N’Euro Jazz Band.

Pierrick et Médéric aux pieds des derricks (pour être précis, on appelle ces tours métalliques qui permettaient la descente au fond de la mine, des chevalements). Pédron et Collignon au pays des corons pour une création sur le carreau de fosse 9-9bis de Oignies, site inscrit depuis 2012 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco au titre de “paysage culturel évolutif”. A preuve, le Métaphone, à la fois salle de spectacles et “instrument de musique urbain“ dont les façades produisent et diffusent des sons à l’extérieur du bâtiment, en liaison avec des jeux de lumière, enveloppé d’une peau “sonore”, constituée de plaques de matériaux divers : bois, verre transparent et dépoli, acier corten. Il est équipé de vingt-quatre instruments (orgues, percussions, xylophones, cymbales, bâtons de pluie, etc.) installés sur les parois extérieures du porche d’entrée et reliés à un système de régie et de haut-parleurs. Le tout a été conçu par Louis Dandrel, designer sonore bien connu. Malheureusement, pendant les Rutilants, le Métaphone est resté…aphone, suite à des problèmes techniques, au grand désespoir d’Alexandre Lévy dont la composition « Les douze coups du Métaphone », jouée sur la peau sonore du bâtiment, demeura hélas totalement inaudible. 

Heureusement, outre les savoureuses prestations de la compagnie Zic Zazou, Jo Bithume et la Belle Image, le tandem Pédron/Collignon su faire oublier le déluge qui s’est abattu sur le site minier pour nous ensoleiller d’une création euphorisante. La règle du jeu proposée par l’équipe du Métaphone, sur une bonne idée de Yann Perrin (qu’il en soit ici félicité) à nos deux allumés du jazz festif était de secouer et réveiller d’un long sommeil glennmillerien un big band local, situé sur les communes de Courrières et Noyelles-Godault, le N’Euro Jazz Band, créé en 1989 et aujourd’hui dirigé par le tromboniste Clément Hoogewys. 

Trois répétitions, trois heures en tout, auront suffi à nos deux mugiciens, Pierrick et Médéric pour insuffler à ce big band assoupi, le souffle de la modernité et l’esprit de surprise. Quelles belles couleurs et timbres sont sortis de cette rencontre inédite! Cela commence comme un orphéon, « Cheerleaders » de Pierrick Pedron qui délivre un solo tranchant et incendiaire suivi d’un scat endiablé de Collignon. L’univers fellinien croise celui de Gil Evans. Le deuxième morceau, Lento, offre ensuite au public interloqué un son envoûtant de flûte obtenu en ôtant l’embouchure du cornet à piston de Médéric, un Schilke XA1 (« la Rolls des cuivres ! », nous confie-t-il). Un faune passe… Puis, sur un morceau très funk, Médo stimule l’orchestre par des gestes mi-soundpainting, mi-Mister Bean et s’enflamme grâce à une rythmique survoltée menée par un jeune batteur très concerné. L’ensemble explose sur un final magistral Boogie Boogie Waltz de Joe Zawinul. L’effet Weather Report chasse alors tous les nuages qui encombraient le ciel et un public radieux sort en plein soleil de cette expérience réussie et joyeuse avec un N’Euro Jazz Band plus N’heureux que jamais !

Opération extraction d’un son neuf au 9-9 bis réussie ! Les musiciens du big band au départ un peu dubitatifs sur l’issue d’un tel devoir imposé ont été tous bluffés par leur propre prestation, boostés par l’énergie et enthousiasme communicatifs de nos deux trublions dont la complicité musicale et amicale était aussi flagrante sur scène que dans les coulisses.

Promesse est faite de se retrouver pour renouveler cette belle expérience. 

 Écrit par Pascal et Florence Anquetil pour Jazz Magazine

 

 

 

Fête de la musique à Noyelles-Godault 20 mai 2014

Soirée Cabaret le 16 mai 2014

 

voir les archives de presse